Léotilde Mime Marceau 2019

Qui suis-je?

Partager l'article
  •   
  •   
  •  
  •  

Mon parcours perso

Toulouse, oh Toulouse

Toulousaine, je suis née au coeur de la ville rose dans les années 80.

Elevée au sein d’une famille aimante, j’ai grandi accompagné par mes parents et grands-parents.

Entre ville et campagne albigeoise, avec le moulin, maison de famille, où je retrouvais mes taties, tontons et grands cousins, j’ai appris le bonheur d’être dans une famille nombreuse. Pourtant, paradoxalement isolée, loin, très loin des enfants de mon âge.

Ces premières années sont dans mon coeur, mes meilleures années, pleines de nostalgie.

La librairie, mon école

J’ai poussé loin de l’école jusqu’à 6 ans, entourée de livres, cahiers, stylos, rochers Suchard, clients anecdotiques et voisins atypiques (artistes de passage, clodos, péripatéticiennes, personnes lambdas, Guignol et Cie).

Ce monde, c’est mon monde.

J’adore déambuler dans la Maison de Presse Librairie de mes parents. Sentir les odeurs des livres, des journaux, des papiers, entendre les conversations des clients, la rue, et toucher les stylos, dessiner.

Naissance d’une vocation

Je crois que c’est à cet instant, dans cette ambiance d’adultes, et de crépitements citadins, que m’est venue l’envie d’écrire. Et le besoin d’imaginer des histoires.

Chaque chaland devenait pour moi un personnage, une aventure à inventer.

J’ai fleuri dans cet univers fourmillant de la cité rose, où les gens sont solidaires, car vus comme des marginaux.

J’ai été élevée dans cet esprit où la différence est une richesse, et où il faut la cultiver. Qu’on ne juge pas une personne sur son apparence mais sur ses actes. Et que quand il y en a pour 5, y’a en pour 6!

Comment ne pas succomber à cet appel, si fort de l’imaginaire? Comment ne pas être fascinée par ce monde si fort et fragile à la fois? Comment ne pas avoir envie de crier sa différence car on sait qu’elle est belle? Et qu’on a le droit de la vivre, et de l’assumer?

C’est avec cet état d’esprit qu’à 6 ans, j’ai commencé ma scolaritééchec…la Société n’aime pas l’unique et l’original! Il faut être dans un moule…sinon…tu meurs.

L’école des supplices

Mon parcours scolaire a été chaotique dans mes relations amicales, je suis “le vilain petit canard“, et m’isole de classe en classe.

Mes résultats sont quant à eux très bons, et je suis en tête de classe, ce qui n’arrange pas les relations avec mes camarades (ou pas d’ailleurs^^) de classe.

Je précise, car c’est important, que mes professeurs m’ont merveilleusement bien épaulée durant cette traversée du désert de 11 ans! Merci à eux…ou pas! J’adore l’ironie voltairienne (même si je n’ai pas son talent)!

Ainsi, petit à petit mon isolement amical a renforcé mon goût pour la lecture et l’écriture, mes seules amies dans ma solitude scolaire.

Université, ton univers impitoyable

Passionnée de littérature, et après un BAC ES option Maths, je suis allée en Fac de Lettres Modernes, où j’ai découvert: l’amitié, mes premières amours (échecs^^), et surtout la littérature québécoise.

Docteur ès lettres et spécialisée en littérature québécoise, j’ai pris le chemin de l’enseignement, après plusieurs années en tant que chercheuse ! ^^. Un passage riche de connaissances et de rencontres avec des êtres exceptionnels! Mais aussi avec quelques déconvenues…sinon ce n’est pas fun (comme disent les québécois!).

Cette période m’a permis d’évoluer dans ma qualité d’écriture, d’intensité de concentration, de réflexion et d’esprit de synthèse. Elle m’a également appris ce qu’était la déception et la frustration. Primordial pour la suite!

Après avoir quitté l’Université, je me suis dirigée vers un autre monde…à l’opposé…

Mon parcours pro

Moi, prof ?…

Aujourd’hui, je suis professeur de français en Centre de Formation pour Apprenti(e)s. Et je suis très heureuse de partager ma passion avec mes jeunes, mes “choubidoux”, comme j’aime les nommer.

Je pense être une bonne prof, car j’aime mes élèves. J’ose le dire.

Prof un peu trop bavarde, j’avoue, je pars facilement dans des digressions.

Pour capter un maximum leur attention, je suis parfois en mode théâtre, à la Florence Foresti (que j’adore, #fanpâleesartzdelle).

Je suis très observatrice et j’essaie de voir ce qu’il peut y avoir de mieux pour eux. J’ai un côté autoritaire, je peux me mettre en colère.

J’ai toujours à coeur de leur apporter un maximum de choses, car ils m’apportent énormément, et c’est un réel partage. De plus, j’ai de la chance de les avoir, même les terribles, je les aime!

Une map sinon rien

Je mets beaucoup d’énergie dans mes cours et leur préparation, ce qui parfois m’épuise, j’avoue. Mais, j’adore, car j’apprends en même temps toujours de nouvelles choses! Et je peux dessiner, et mettre des couleurs!^^

Je suis toujours curieuse d’essayer de nouvelles méthodes d’enseignement, je ne fais que des cartes heuristiques. Cela fait maintenant plus de 8 ans que j’use et abuse de cet outil.

Outil fabuleux, qui permet un meilleur apprentissage, adapté à tous, même aux dyslexiques. C’est magique.

Je les oblige ainsi à en faire (je tolère quand même les “traitres” qui prennent les cours en linéaire^^).

Je suis une fervente “défenseuse” de l’éducation au rythme de l’enfant, de l’adolescent, et de son caractère unique. J’ai conscience, malheureusement, que le système Education Nationale français n’est pas le meilleur. D’où, l’intérêt de chacun à notre façon de mettre notre part du colibri dans ce système…pour faire un peu bouger les choses!

OK, mais pourquoi un blog alors?

En parallèle, et même si la vie m’a pris du temps, ou plutôt même si j’ai parfois procrastiné, j’ai toujours écrit. Plus ou moins selon les moments de vie bien sûr.

Cependant, un stylo et un papier n’ont jamais été loin de moi: dans mon sac, tiroir de ma table de chevet, ou même à la cuisine (c’est dire…parce que sachez en aparté: je ne suis pas la meilleure cuisinière!^^).

L’écriture a toujours été pour moi un exécutoire, salvatrice, celle par qui je m’émancipe et grâce à qui je me sens libre.

A 38 ans, j’ai décidé d’oser. J’ai eu envie de me faire confiance et de mettre sur la toile ce que j’écris, ce que je fais, ce que je suis dans la vie.

Pourquoi ce blog sur le bonheur ?

Comme beaucoup de monde, j’ai eu et j’ai encore des moments délicats (litote pour horribles).

De nature joyeuse et empathique, j’ai décidé de partager mes expériences de vie, et surtout cette soif qui s’éveille en moi, en particulier, depuis la naissance de mon fils, de trouver le bonheur.

Car j’estime qu’il est temps pour moi d’exister, et de croire en moi. J’ai envie d’être accompagnée dans cette exploration, et d’éclore simplement avec vous, vous mes lecteurs.

Enfin, je m’octroie le droit d’être écrivaine et en quête.

Écrivaine et gourou

Avec vous, je veux partager cette évolution. Et faire en sorte qu’elle soit réelle et en parallèle avec vous.

Je souhaite prendre le temps et sortir des discours bien culpabilisants du développement personnel, où on soigne, soi-disant, efficacement son karma par du “bien pensant”. Oh…je suis très critique et sarcastique là…j’assume, c’est ma part d’humaine imparfaite et qui juge!^^

Ma valeur ajoutée: ma vie, ma sensibilité et, qui je suis!

Je veux être dans le vrai, et pour moi cet authentique résonne dans notre simple condition d’humain, d’être incarné, avec nos qualités et nos défauts.

Nous ne sommes pas obligés de tout gommer pour être une pauvre imitation bien lisse d’un éveillé ! Non ! Nous devons avant tout apprendre à nous aimer, nous respecter et nous accepter.

L’objectif de ce blog est là, sans fioriture, ni fausses promesses, juste la volonté – avec bien sûr des outils et méthodes appliqués à ma façon – de grandir et d’évoluer vers un mieux être et surtout la découverte de soi.

Le Labo de Léotilde

Léotilde, mon prénom, mon identité

Léotilde est la contraction des 2 prénoms de mes grands mères, femmes exceptionnelles! Petite pression supplémentaire!^^

C’est aussi dans une volonté de leur faire honneur. Parce que je suis très fière de porter ces 2 merveilleux prénoms, dont j’espère être digne. Nouvelle pression^^.

Ce sont 2 femmes, qui chacune à leurs manières, se sont battues pour leurs droits, leurs vies, leurs enfants! Et l’élégance qu’elles ont, c’est qu’elles l’ont toujours fait dans la finesse, le respect d’autrui, la bienveillance, et la générosité.

Elles ont souffert, mais, elles se sont toujours relevées avec dignité et courage. Ce sont des femmes de caractère, qui ont toujours assumé leurs choix, et qui elles étaient! Et qui aimaient rire!

Je les admire et les aime infiniment. Elles sont mes étoiles.

Un laboratoire?…

Vient la notion de laboratoire

Le laboratoire est un lieu d’expériences, où l’on tente des choses, et où l’on sait qu’on a droit à l’erreur. Puisque le but est là: essayer, se tromper, réessayer, retomber, et réussir!

Il y a l’idée du pas à pas, et aussi du partage.

Dans notre laboratoire, on a le temps de discuter, et de réagir. On peut partager des idées, des concepts, et leur faire prendre vie et forme ensemble. Et ça, j’adore!

C’est ce que je souhaite mettre en place au sein de ce blog. Je suis à la fois, le professeur, le rat de laboratoire, l’apprenti(e), et la créature! Tous ces personnages sont là aussi pour vous, et ils sont prêts à partager, évoluer en votre compagnie.

L’objectif: être mieux, heureux, goûter le bonheur, en respectant le rythme et les méthodes de chacun, no pression!

Pour les plus curieux, quelques éléments de mon CV

Mes formations

Diplômée d’un Doctorat en Littérature Française et Comparée, option Littératures Francophones, spécialisation en Littérature Québécoise. Bordeaux III.

Diplômée d’un DU de Grec Moderne. Bordeaux III.

Certifiée en Psycho-Pédagogie Positive. Paris

Certifiée en Kinésiologie. Toulouse.

Niveau III en Reïki. Bordeaux.

Mes expériences professionnelles

Maître de Conférence en Littérature Québécoise. Bordeaux III.

Professeur de français et latin en collèges et lycées.

Professeur de français, histoire et géographie dans un lycée professionnel.

Professeur de français au sein d’un CFA.

De mon caractère à mon coeur en passant par mon cerveau

Juste quelques mots jetés, qui me caractérisent, et qui reviennent souvent dans la description de mes proches…

Limbique droit +++ / Cortex gauche + pour les adeptes de la gestion mentale.

Généreuse Impulsive Râleuse

Gentille Exigente

Hypersensible Entière Drôle

Intelligence du coeur Empathique Persévérante

Pour terminer…ou commencer^^

Ainsi, vous en savez un peu plus sur le pourquoi de ce blog, et la manière dont il va se construire!

J’espère avoir su vous donner envie de me suivre, et de vous transformer à mes côtés!

La route est longue, certes, pourtant, je la pressens belle et riche de belles découvertes…de soi!

Prenez soin de vous!

Au bonheur, de vous lire dans les commentaires, et surtout, osez partager!

Si vous voulez commencer à lire mon premier article et les prémices de mon histoire de vie, cliquez ici.


Partager l'article
  •   
  •   
  •  
  •