Le Lab'Outils

3 habitudes indispensables pour être zen au quotidien

Partager l'article
  •   
  •   
  •  
  •  

Ou…3 habitudes zen indispensables dans mon quotidien de pauvre terrienne en détresse!

S’inspirer

M’inspirant d’une idée d’Olivier ROLAND, j’ai décidé de prendre le contrepied, comme il l’avait si bien fait dans son livre : Tout le monde n’a pas eu la chance de rater ses études. J’ai vraiment adoré ce concept: tout le monde peut réussir, il suffit d’y croire, ce qui compte n’est pas forcément ce que l’on vous dit, ouvrons les yeux sur nous!

De plus, l’humour (vous savez combien j’affectionne cette qualité!) amène une valeur ajoutée, piquant notre curiosité.

Je suis la formation Blogueur Pro d’Olivier Roland depuis 4 mois, et bien sûr, je suis allée visiter ses différents blogs. Petit coup de coeur pour Habitudes Zen, en particulier l’article : Comment être heureux et seul? 7 pistes, vous vous doutez pourquoi ^^. En effet, ce blog est celui qui se rapproche le plus de mon concept, de ma philosophie et de mon énergie.

Participer à un super événement

L’idée de participer à cet événement interblogueurs, et de partager nos astuces, nos habitudes dans divers domaines, avec des expériences et ressentis différents, je trouve cela fabuleux.

Dans la “multiplicité unique” nait souvent de belles idées et de merveilleux échanges. Et puis soyons honnêtes, donner une plus grande lisibilité à mon bbBlog ne me déplairait pas^^.

Je me lance donc dans ce défi avec coeur, modestie et authenticité.

J’ai choisi un angle de vue un peu atypique, enfin je crois ^^.

Etre zen à tout prix

La “zénitude” qu’est-ce que c’est?

C’est à l’origine une méditation venant du bouddhisme, ayant pour objectif d’atteindre une grande détente (l’éveil…mais bon, je suis pour ma part encore loin de Siddhartha^^) qui nous permet de gérer notre quotidien et nos moments de stress, contrariétés, colères, angoisses ou peurs au quotidien. Important: cette pensée est à vivre dans la conscience du moment présent.

Des méthodes vues et revues

Vous avez lu, vu, entendu, essayé, des milliers de méthodes. C’est normal! Moi aussi! Certaines ont été fructueuses, d’autres décevantes… Pourtant, à chaque fois, vous avez espéré et tenté!

C’est déjà génial, car c’est déjà être dans une dynamique positive, et ainsi dans une démarche zen! Puisque vous souhaitez acquérir des outils pour toucher un moment de grâce, où on se sent mieux. Même si ce ne sont que quelques minutes. Vous savez, l’idée c’est toujours d’expérimenter!

Au final, pas besoin d’être dans le groupe du meilleur “zénitologue” (néologisme bonsoir!) du monde! Non, juste être dans l’envie d’essayer, simplement, avec tout notre coeur!

Le quotidien, le fléau du zen

D’où mon envie de partir de notre “pur” quotidien ! Celui dans lequel on se fond tous les jours et qui nous prend dans son rythme effréné, celui qui ne nous laisse même pas le loisir de réfléchir, celui qui nous happe, nous place dans l’inertie, et qui est pourtant bien souvent d’une banalité désarmante.

Alors, comment mettre en place 3 habitudes zen dans notre quotidien de pauvre terrien en détresse ?

Là, il y a du challenge ^^. Et surtout, je sais de quoi je parle ! Si vous me suivez… vous savez ^^: #larelouquicherchelebonheurdepuislongtemps! Mais qui se lance dans une expérimentation courageusement ^^!

Pour cet article, j’ai décidé de partager avec vous, 3 habitudes qui me tiennent particulièrement à coeur. Et j’ajoute que ces habitudes font partie de mon quotidien! Et qu’elles fonctionnent plutôt bien pour moi! Et comme vous savez qu’ici sur ce blog, nous sommes pour expérimenter et tenter…allons-y!

Méthode 1: être zen!?…

Etre zen… si simple et si complexe à la fois!

Par où commencer pour simplifier les choses et se donner avant tout, le droit de goûter à la zénitude!?

Apprendre à accepter ses côtés obscurs

Depuis, notre plus tendre enfance, on exige de nous, une perfection immédiate : vite dormir, vite être propre, vite savoir parler…

Puis, la scolarité prend bien le relais : se taire, rester assis, être poli, concentré, attentif, lire, écrire, respecter.

Adolescent d’autres critères s’ajoutent : avoir un amoureux, réussir son Bac (clin d’œil à Olivier Roland), connaître notre orientation, notre futur métier, réussir le permis de conduire…

Jeune adulte ça continue, avec l’idée de carrière et de couple… Et toujours et encore, avec des critères bien précis de réussite.

Petit plus pour la Femme, et sa charge mentale, qui elle doit avoir des enfants, en même temps rester mince, belle, sexy, reprendre rapidement le travail et bien sûr rester jeune !! Bon, ok, je grossis peut-être un peu le trait, mais pas tant que ça, non ?

Habitudes zen, pour qui?

Cette première méthode s’applique à toutes croyances limitantes. Cette société, aux lourdes tonalités, nous oblige à suivre des dictats et nous enlève toute notre liberté et spontanéité.

J’étais dans ces cases, petite fille modèle, fille gentille, femme aimante et dévouée, collègue bosseuse et sociable, amie emphatique et présente, toujours compréhensive, tolérante et rigolote. Sauf qu’à un moment donné, n’oublions pas une chose : “notre humanité“!

Je suis une femme de 38 ans, j’ai des qualités, mais aussi, des défauts. J’ai le droit de ne pas être parfaite au quotidien ! Je peux être fatiguée, blasée, en colère ou triste… ce n’est pas grave, c’est surtout normal !

Tout le monde y a droit!

Arrêtons de vouloir une image trop lisse !

Bien sûr, il y a un juste milieu dans tout, c’est un équilibre et un respect.

Mais, apprenons à lâcher prise, donnons-nous le droit d’être imparfait.

Car, au final, ce qui nous rendra meilleur, c’est d’accepter nos défauts, nos erreurs, nos échecs et d’en tirer des leçons pour évoluer.

Nos forces résident dans nos expériences. Etre zen c’est se donner le droit d’être libre d’être nous, de se connecter à notre être et d’accepter le côté obscur de la force.

Méthode 2: faire ce que l’on aime

Faire ce que l’on aime en identifiant ce qui nous fait du bien, voilà la base!

Stop aux envies refoulées

Personnellement, pendant des années, j’ai refoulé des passions qui me faisait du bien.

Alors oui, toujours des bonnes excuses : «pas le temps, trop fatiguée, pas la priorité, ne convient pas à mon conjoint, trop onéreux »… Bref, des tonnes d’excuses qui sur le moment sont inébranlables et justifiées !

Sauf que la vie et temps passent vite, et que toi tu attendsNON, stop à la procrastination, victimisation ou oubli de soi.

S’écouter

Donnons-nous du temps, même juste 5 minutes par jour pour faire ce que l’on aime et qui nous nourrit en énergie positive.

Si nous sommes bien, nous entrons plus facilement dans un cercle vertueux.

Je me sens bien, forcément je vais être dans une belle énergie et l’envie de la partager avec mon entourage. L’effet papillon positif est lancé. Et vous êtes zen !

Ma pause à moi

De mon côté, j’ai choisi de m’octroyer tous les soirs 15 minutes de danse avec mon petit bonhomme.

Certes, ma playlist est d’un goût très douteux (j’ai quand même mis Beyoncé et Queen, respect ^^), néanmoins, quel plaisir ! Je bouge, je danse, je fais n’importe quoi, je ris ! Et je suis si heureuse de partager ce moment avec mon petit bonhomme de 23 mois, qui bouge, tape des mains et rigole !

A vous de choisir et de vous écouter.

Qu’est-ce qui me fait du bien ? Comment je peux facilement le mettre en place tous les jours pendant 5 minutes minimum par jour ? Pourquoi ne pas le partager ?… cela peut-être un plus au bien-être ! Et une manière d’être encore plus zen.

Méthode 3: instant de gratitude

Cette technique est essentielle dans ma vie.

Prendre conscience du mot MERCI doucement

La gratitude, être lucide de nos petits moments de bonheur du quotidien et savoir dire MERCI.

Bien évidemment, il y a des jours plus fastes que d’autres, et des moments où on n’a pas envie, où on voit tout en noir.

Là, ne dramatisons pas ! Nous avons le droit !

La seule chose qui compte c’est d’en être conscient et de faire en sorte de sortir, à notre rythme, de cet état. Mais, soyons bienveillant et doux envers nous-mêmes ! C’est vraiment en écho avec la méthode 1, et c’est primordial pour notre bon équilibre.

Une gratitude simple et efficace

Cet outil est très simple à mettre en place.

Il vous suffit de prendre un cahier ou un petit carnet, et un stylo.

Si possible, tous les soirs, après votre journée, une fois que vous êtes tranquille, au lit par exemple, notez 1 ou 2 ou plus, si vous en avez envie, jolis moments de votre journée.

Trouvez votre petit moment de bonheur, où vous vous êtes senti bien, et écrivez-le avec toute la gratitude que vous pouvez ressentir.

Ecrire ancre ce positif. Savoir dire merci et apprécier juste cela.

Parfois cela peut être un simple sourire, ce qui compte c’est le bien-être que cela vous a procuré, et l’apaisement éprouvé après une grosse journée.

Conclusion

Des habitudes zen, il y en a pléthore, c’est une évidence.

Comment faire le tri dans toutes ces propositions ?

C’est là que je trouve l’exercice d’Olivier Roland, dans son blog Habitudes Zen, très intéressant et porteur.

En effet, à travers tous les articles proposés, à vous de vous connecter à votre intuition pour vous laisser guider vers la méthode qui vibrera le plus à votre cœur.

Etre zen, et trouver ses rituels, c’est aussi se faire confiance.

Essayez, fouinez, expérimentez, mais surtout, soyez attentif à ce qui résonne en vous.

Merci à Olivier Roland de nous permettre de partager nos petites astuces et surtout à notre tour d’en découvrir de nouvelles.

Je suis heureuse de tenter cette expérience au coeur de mon labo.

Prenez soin de vous.


Partager l'article
  •   
  •   
  •  
  •  

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *